Nos professeurs en Jazz

Melissa DELFAU

Danse Jazz


Professeur de danse jazz et titulaire du Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur de danse, Melissa Delfau enseigne dans diverses structures depuis plus de 20 ans. Formatrice pédagogique au sein de l’Institut supérieur des arts de Toulouse, elle y accompagne les étudiants vers le diplôme d’État de professeur de danse. Elle est aussi coordinatrice artistique de LA FABRIQUE.

À Art Dance, elle proposera chaque semaine un cours de danse jazz durant lequel seront abordées différentes stylistiques en référence à des œuvres chorégraphiques issues de la danse jazz.
Basées sur une pédagogie active, les situations didactiques proposées lors de ses cours/ateliers permettront aux élèves de développer leurs savoirs, progresser dans leur pratique (niveau technique, composition, improvisation) et développer de nouvelles compétences réflexives.
Par la mise en place de dispositifs innovants de création de projets et d’autoévaluations, les élèves seront guidés avec bienveillance et stimulation.
A partir du mois de janvier, les cours seront orientés vers l’apprentissage de la variation imposée de l’EAT ainsi que vers un accompagnement sur la composition personnelle.

Melissa DELFAU en 3 chiffres :

  • 2003 : l’année d’obtention de mon diplôme.
  • 0 : il initialise le tout.
  • 2 : il symbolise l’union, le double ou l’opposition.

“Tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais” Xavier DOLOAN.

Olivier GERARD

Danse Jazz


Formation en danse JAZZ auprès de nombreux professeurs tels que Patrice Valeo, Rick Ogums, Géraldine Amstrong, Martine Limcul-H, Angelo Monaco …
Diplôme d’Etat en danse Jazz.
Formateur à Art Dance International depuis 2003.
Intervenant en technique Jazz à l’ISDAT pour les étudiants en Diplôme d’Etat de danse.

Olivier Gérard en 4 chiffres :

  • 2003 : l’année d’obtention de mon diplôme.
  • 1980 : Film “FAME” d’Alan Parker marquant pour de nombreux danseurs
  • infini : l’infini des possibles
  • 15 : Mon ancienneté

“En dansant chacun se rapproche de soi même” Isadora DUNCAN.

Nadyn SERS

Danse Jazz


Nadine Sers est diplômée d’Etat de Danse Jazz, Docteur en Sciences Politiques et licenciée en Histoire. Sa pédagogie positive se fonde sur la bienveillance et l’exigence. Elle transmet le langage et la spécificité du jazz (symbiose musicale, vocabulaire spécifique, groove…) et à partir des points forts du danseur en formation elle s’applique à déployer la singularité du potentiel humain et artistique de l’interprète. Elle revendique que « la danse rend heureu-x-se ». En vue de la construction de la variation libre, elle anime un travail autour du Processus de création par des Ateliers d’Ecriture et de Composition, un programme d’Ecoute Musicale Active, et une Recherche Pratique sur l’Improvisation. Depuis 2019, elle associe les étudiants d’Artdance à une résidence artistique avec une restitution sur une scène professionnelle, en 2020-21 le projet « REPARER » est en cours d’élaboration.
Son cours de Danse, « Danses Jazz et Historicité» s’appuie sur la connaissance de l’histoire des danses et fait le lien avec les réalités du monde contemporain. Elle prône une danse jazz vibrante et polymorphe qui puise dans la connaissance de ses racines multiples, son groove et son feeling. Spécialiste des danses d’Afrique de L’Ouest et du Centre, elle mène un travail de recherche sur les racines africaines du jazz. Elle enseigne l’histoire de la danse en Licence Danse et Cirque à l’université Jean Jaurès, ainsi que la pédagogie fondamentale aux étudiants en D.E classique, jazz et contemporain à l’ISDAT. Danseuse, elle développe un langage poétique et organique qui fait sens à partir d’une écoute musicale sensible et fine de musiques jazz originaires aussi bien de l’Ethiopie que de l’Azerbaïdjan, sans oublier les grands standards du patrimoine de la musique américaine.

Nadyn Sers en 4 chiffres :

  • 47 ma région d’origine.
  • 15 le nombre de mes zébus dans mon 2éme pays le Cameroun.
  • 1986 1er année de la Danse et soutenance de ma thèse de Doctorat.
  • 189 le nombre de mes amis et collègues danseurs du¨groupe rituel Poumendjock avec qui je danse pour les Funérailles au Cameroun.

“Personne, en effet, n’a jusqu’ici déterminé ce que peut le corps, (…) le corps peut beaucoup de choses dont son esprit reste étonné. ” Spinoza, Ethique III.